Au passage de la comete

En route vers le Jardin de Morr

Le Bourgmestre Adler accueillit les Glory-Hounds et leur expliqua qu’il avait vu en rêve sa bien-aimée (Madriga?). Il avait trouvé son cauchemar perturbant et requérait de voir le prêtre de Morr, Frère Grabbe, pour interpréter ce rêve. Il offrit donc une récompense aux aventuriers pour qu’ils aillent au Jardin et ramènent le Prêtre. À cela, le magicien (insert name) qui étudiait la pierre des éclairs leur mentionna qu’il croyait qu’il y avait un lien entre le héros et un fragment de la pierre également.

Tous partirent donc en fin d’avant-midi accompagnés du prêtre de Sigmar à qui Lordak avait demandé assistance et d’un magicien natif de la cité qui désirait aider( Asraël). Ils traversèrent champs et boisés jusqu’à la rivière Teufel, l’obstacle le plus redoutable de tous ( ;) ). Ils parvinrent à traverser après 4-5 heures d’efforts, une barque de sacrifiée, et des heures de nage. Loraline Koch eut également un présage que le jardin comportait un accès sous le mur. Ils atteignirent le Jardin et entrèrent par la porte Liche. Traversèrent le terrifiant corridor sombre et aboutirent dans un temple où l’on célébrait habituellement des funérailles. C’est à ce moment qu’ils remarquèrent que l’idiot qui les suivait n’était plus là. Asturiel fit le plein d’eau bénite qui s’avéra être une bénédiction puisque les morts des caveaux d’embaumement se levèrent pour se battre. Ils virent à bout des trois morts puis sortirent par la gigantesque porte de métal en la défonçant avec le bénitier.

Aboutissant dans la cour intérieure, ils remarquèrent le mausolée du héros, un autre bâtiment et le fameux trou sous la palissade. Approchant le mausolée, ils remarquèrent qu’il manquait une pierre tombale de marbre. Peu de temps après, les morts se levèrent pour les arrêter, tout le cimetière s’anima. S’ensuivit un combat épique ou tous 4 tentèrent tant bien que mal de fuir vers le bâtiment pour se réfugier. Ils parvinrent finalement à y entrer et barrer la porte, de justesse, la horde de morts-vivants grattant les portes.

Comments

idzac

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.