Au passage de la comete

Squelettes, zombis et amulette

Une fois à l’intérieur du bâtiment, les aventuriers rencontrèrent Tatianna Bancbrumeux et Lordak Vieux-roc qui étaient entrés par un passage dérobé à une direction malheureusement. Ils explorèrent la structure et y virent de gigantesques sculptures faites d’ossements humains, perturbantes, mais magnifiques en même temps.

En s’enfonçant dans le complexe, ils durent combattre les ossements animés et visitèrent des alcoves aux usages cléricaux divers. Une fois au dernier sous-sol, ils trouvèrent une chambre qui contenait le corps du Frère Grabbe au-dessus duquel se trouvait un corps animé de femme décrépie qui semblait en tirer de l’énergie. Le corps s’avéra être celui de Madriga, l’amante du bourgmestre Adler, animé par l’esprit d’un nécromancien mort il y a quelques mois. Comme garde du corps, le nécromancien avait animé le squelette de Niclaus Stilchem, le héros de la Ville de Stromdorf. Une rude bataille s’ensuivit qui se termina par la victoire des Glory-hounds. Mais le prix fut élevé, Asturiel y laissa sa santé mentale et les autres en sortirent avec des blessures importantes.

Tour retournèrent à la ville panser leurs blessures et faire le point. Ils avaient en leur possession le médaillon de Madriga et la pierre tombale de Stilchem(une des pièces de la pierre ancienne qui allait avec la pierre des éclairs).

View
En route vers le Jardin de Morr

Le Bourgmestre Adler accueillit les Glory-Hounds et leur expliqua qu’il avait vu en rêve sa bien-aimée (Madriga?). Il avait trouvé son cauchemar perturbant et requérait de voir le prêtre de Morr, Frère Grabbe, pour interpréter ce rêve. Il offrit donc une récompense aux aventuriers pour qu’ils aillent au Jardin et ramènent le Prêtre. À cela, le magicien (insert name) qui étudiait la pierre des éclairs leur mentionna qu’il croyait qu’il y avait un lien entre le héros et un fragment de la pierre également.

Tous partirent donc en fin d’avant-midi accompagnés du prêtre de Sigmar à qui Lordak avait demandé assistance et d’un magicien natif de la cité qui désirait aider( Asraël). Ils traversèrent champs et boisés jusqu’à la rivière Teufel, l’obstacle le plus redoutable de tous ( ;) ). Ils parvinrent à traverser après 4-5 heures d’efforts, une barque de sacrifiée, et des heures de nage. Loraline Koch eut également un présage que le jardin comportait un accès sous le mur. Ils atteignirent le Jardin et entrèrent par la porte Liche. Traversèrent le terrifiant corridor sombre et aboutirent dans un temple où l’on célébrait habituellement des funérailles. C’est à ce moment qu’ils remarquèrent que l’idiot qui les suivait n’était plus là. Asturiel fit le plein d’eau bénite qui s’avéra être une bénédiction puisque les morts des caveaux d’embaumement se levèrent pour se battre. Ils virent à bout des trois morts puis sortirent par la gigantesque porte de métal en la défonçant avec le bénitier.

Aboutissant dans la cour intérieure, ils remarquèrent le mausolée du héros, un autre bâtiment et le fameux trou sous la palissade. Approchant le mausolée, ils remarquèrent qu’il manquait une pierre tombale de marbre. Peu de temps après, les morts se levèrent pour les arrêter, tout le cimetière s’anima. S’ensuivit un combat épique ou tous 4 tentèrent tant bien que mal de fuir vers le bâtiment pour se réfugier. Ils parvinrent finalement à y entrer et barrer la porte, de justesse, la horde de morts-vivants grattant les portes.

View
La nuit des morts

Après un repos bien mérité, les Glory-hounds assistèrent et participèrent au procès des Holtz, Eigel et de l’hôtelière Hafling. Ils furent tous condamnés à la pendaison dans la plaine de Verena. Ils poursuivirent l’étude de la pierre et se reposèrent au Thunderwater Inn. Pendant la nuit l’auberge fut assaillie par des morts-vivants. Les condamnés s’étaient levés pour se “venger”. Le combat fit rage dans l’auberge et ils furent tous vaincus par les efforts des Glory-hounds. La ville sous alerte, tous attendirent le matin. C’est justement le matin même que le Bourgmestre Adler convoqua les Glory-hounds dans l’hôtel de ville.

View
La pierre des éclairs

Les héros rencontrèrent Foaldeath par l’intermédiaire de Marie Holtz sous un arbre étrange et décoré d’ossements. La créature leur demanda leur aide pour dérober la pierre des éclairs de Izka Madtooth, le chef des Hommes-bêtes.

Après une discussion entre les deux partis, ils acceptèrent de tenter leur chance en approchant discrètement de la clairière ou se trouve l’obélisque sacrée du clan avec une charrette qui avait appartenu au cultiste disparu. Ils parvinrent à la clairière et y aperçurent un groupe de beastmen imposant qui ardait l’endroit. Leur Chef, Izka, un Wargr puissant se tenait devant la pierre des éclairs. Un dur combat s’ensuivit qui amena son lot de souffrances physiques et psychologiques. Izka fut finalement abattu et la pierre descendue. Dès la mort de leur chef, les Gors commencèrent à se battre pour en élire un nouveau et Foaldeath se dirigea vers eux.

De peine et de misère, les héros parvinrent à traîner la charrette en sureté non sans un prix élevé. Magnus l’apprenti, y laissa la vie en tentant d’endiguer la vague de beastmen, et Lordak Vieux-roc y laissa une partie de son esprit sombrant dans un appétit de violence.

Sur la route du retour, ils rencontrèrent les Holtz qui demandaient d’être rassurés qu’ils ne soient pas dénoncés. Comme tout le monde était assourdi par le tonnerre, Lordak discuta avec l’idiot des Holtz et lui promis de ne rien dire. Ils poursuivirent donc vers Stromdorf où ils durent convaincre les gardes et le prêtre de Sigmar de les aider grâce au sourire d’ Asturiel. Ils entreposèrent donc la pierre dans le temple de Sigmar, rencontrèrent les autorités qui promirent un procès, et se reposèrent finalement.

View
En direction de Stromdorf

Après quelques semaines de repos bien méritées les gloryhounds reprirent le travail. Quelques semaines de repos qui permirent à Lordak Vieux-roc de retourner le marteau et devenir Ironbreaker, à Magnus de commencer à travailler la magie Bright avec son maître, à Loraline Koch et Asturiel de prendre des nouvelles du Blaufahre et à Tatianna Bancbrumeux de se regarnir les poches.

Le seigneur du camp Grunewald demanda leur aide pour localiser un cultiste qui avait réussi à prendre la fuite, Florian Wechsler le cocher. Celui-ci a fui et assassiné un marchand dont il a pris les habits et le sceau. Il s’est par la suite réfugié à Stromdorf.

Les gloryhounds suivirent donc la piste vers Stromdorf. Ils traversèrent le pont qui s’effondra à cause de la crue des eaux et atteignirent la ville rapidement sous l’éternelle pluie. Tous entrèrent ensuite à l’auberge Thunderwater où ils firent connaissance des locaux et de la légendaire bière Thunderwater. Deux personnages firent leur rencontre : Eduardo Castillo Rodriguez et Niklas Schulmann. Tous dormirent à l’auberge par la suite et Asturiel en profita pour faire un peu de reconnaissance.

Le lendemain matin, l’enquête se poursuivi. Magnus et Lordak créerent une scène au marché alors qu’ils burent de l’eau du puits (où madriga Brenner, la femme du frère de l’aubergiste s’est suicidée). Asturiel enquêta du côté des tanneries. Pendant ce temps, Loraline et Tatianna se firent passer pour des nobles pour entrer dans l’hôtellerie Stewpot où elles créerent une scène avec les gardes concernant un cheval “volé”. Tout dégénéra lorsque tous se retrouvèrent au puits, on annonça à Magnus et Lordak qu’ils seraient reçus par le Magistrat le lendemain.

Tous instiguèrent ensuite le traversier pour découvrir que les deux gardes du corps étaient partis sans leur marchand. Ils savaient également que la charette était supposément partie passé minuit avec un cheval blanc. Ce que confirmait le registre du Stewpot. Les gardes de la porte est leur parlèrent de Reiner Holtz qui serait allé au Stewpot en soirée et ressorti de la ville plus tard.

En route vers la ferme Holtz, tous bifurquèrent vers un incendie à la ferme Eigel, clairement incendiée par des Beastmen provenant de l’Oberslecht. Ils continuèrent alors vers la ferme Holtz à la recherche de survivants. Rendu sur place, ils furent témoins d’une querelle entre un survivant des Eigel et un grassouillet de la famille Holtz qui dégénéra en altercation avec les aventuriers. Après la mort du patriarche des holtz les aventuriers parvinrent, au son de la mandoline, à stopper la violence. Ils découvrirent finalement que les Holtz offraient des sacrifices aux beastmen et promirent de ne pas en parler aux autorités. Marie Holtz leur révéla qu’une personne qu’elle connaissait voudrait les rencontrer…

Suite à venir.

View
Chaos au manoir

Un banquet fut servi aux convives. Une grande partie des habitants du manoir étaient autour de la table en plus des “Glory-Hounds”. Une soupe aux légumes épicée accompagnée de vin en entrée servie par des serviteurs maladroits supervisés par Gregor Pierson. À la table tous se régalèrent en discutant et c’est au cours de cette conversation que Magnus questionna les employés sur la pièce où il faisait étrangement froid. Plusieurs parurent surpris par l’intervention dont le docteur et le majordomme s’empressa d’ajouter que c’était surement à cause du foyer éteint et de la négligence des domestiques. Le plat principal arriva, de l’oie ou du gibier. Le seigneur, Vern Hendrick, Loraline Koch, Magnus, Lordak Vieux-roc et quelques autres employés mangèrent le gibier. Bien que Loraline n’en mangea que peu en prétextant au docteur que c’était trop épicé(mensonge évident) et Lordak fit une scène en faisant discrètement trébucher le domestique prétextant la mauvaise qualité du service, il monta à l’étage “offusqué”. Le maître-chien dut s’éclipser parce que les chiens ne cessaient pas d’hurler. Le dessert suivi, pudding avec costarde. Puis après le repas, Vern tomba endormi dans son pouding tout comnme Magnus. D’autres très fatigués montèrent se coucher. Le Seigneur invita les “Glory Hounds” à venir boire un Brandy dans sa chambre. Otto le bibliothécaire monta avec eux à l’étage pour les aider à porter Magnus à son lit. Là les aventuriers échangèrent sur ce qui se déroulait avant d’aller en glisser un mot au seigneur.

À leur sortie de leur chambre, Magnus qui venait de reprendre ses esprits suite à l’intervention de Manann remarqua qu’ils étaient espionnés, mais il s’effondra à nouveau de fatigue. Lordak tenta de trouver le coupable sans succès, il ne croisa que le docteur, Otto et un domestique en bas de l’escalier. De retour à l’étage, le seigneur s’endormit en plein milieu de l’échange avec les aventuriers. Otto et le docteur montèrent à la chambre offrant eux-aussi du Brandy aux aventuriers. Lordak demanda au médecin de l’accompagner à l’infirmerie et Loraline alla se coucher.

Une fois à l’infirmerie, Lordak échangea avec soeur Sonja, ils conclurent que la peinture devait être détruite par un temple de Sigmar ou les répurgateurs. Lordak quitta immédiatement pour aller quérir la toile, mais elle n’y était plus, il ne restait que le cadre et un bandage sale, celui que Gregor portait au front. Une fois à l’extérieur, Lordak fut témoin du début d’une attaque d’hommes-bêtes sur le manoir. L’une d’entre eux, un immense Wargor, ouvrit la porte d’entrée. Pendant ce temps, Magnus et Loraline déterminèrent que le bandage cachait en fait une mutation et non une blessure. Ils se ruèrent à l’extérieur au son des hommes-bêtes. Lordak emporta deux palefreniers endormis dans le manoir et alla chercher la soeur Sonja. Puis tous combattirent les envahisseurs.

Secondés du maître-chien et ses trois chiens, de la Soeur Sonja aveugle mais qui les encourageait en priant Sigmar, et d’un palefrenier armé d’un blunderbuss ils entamèrent le combat. La bataille fut rude. Magnus alerta la garde et le manoir en sonnant la cloche et en réveillant le capitaine de la garde endormi(il avait mangé du gibier drogué lui-aussi). Lordak parvint à abatre le monstrueux Wargor d’au-moins deux fois sa taille à l’aide des chiens. Loraline, de ses prières, soutint l’assault. Au coeur de la bataille, un groupe de cultistes monta sur le toit du manoir avec la peinture, à leur tête, Gregor Piersson, sans bandage il avait un œil géant au sommet du crâne. Ils psalmodiaient autour de la peinture qui bouillonnait. Lordak et les autres reprirent le combat contre les deux camps ennemis, qui luttaient également entre eux. Puis, Lordak s’effondra lorsque la peinture s’avéra être une relique pour appeller un démon du Chaos! Armé du marteau du forgeron, il parvint à frapper un seul puissant coup sur la créature ailée avant de s’affondrer sous les attaques magiques de Gregor. Pendant ce temps, Magnus et le capitaine arrosaient de leurs carreaux les belligérants en abattant plusieurs qui tombaient à leur mort. Loraline continuait de les arroser des eaux de Manann et de les soutenir avec ses prières. Finalement, Magnus parvint à épuiser à mort le démon et ils vinrent également à bout de Gregor.

Ils avaient gagné, mais étaient tous sauf Magnus, horriblement blessés.

View
Les Glory-Hounds déménagent

Visiblement coincés pour une bonne période, les Glory-hounds décidèrent d’accepter un travail. Ils attendirent donc un certain Vern Hendrick pour les informations. En attendant quelques parties de dés et magasinage occupèrent les quelques heures.

Lorsque Herr Hendrick se présenta, il expliqua qu’il cherchait des personnes pour protéger et déménager un chargement de coffres appartenant à Lord Rickard Aschaffenberg vers le Manoir Grunewald dans la forêt à deux jours d’ici. Cependant le déménagement constituait une couverture pour une enquête sur les agissement des employés du manoir qui étaient supposément très amorphes et paresseux. Il offrait 6 schillings d’argent par jour de travail.

Après avoir accepté l’offre et entamé le voyage ils traversèrent ensuite le Village de Geissbach où ils firent une petite halte avant de poursuivre dans la forêt. Une fois traversée, ils atteignirent le manoir mais s’aperçurent alors qu’ils étaient suivis. Des hommes-bêtes les attaquèrent juste devant les portes de la palissade. Les gardes paresseux n’ouvrirent pas les portes. Les héros éliminèrent cependant très rapidement les ennemis avec quelques blessures légères. Aucun homme-bête fut épargné.

Ils entrèrent finalement dans l’enceinte rafistolée et Vern Hendrick engueula les gardes. Le Seigneur les accueillit et leur expliqua pleinement leur tâche. Il leur expliqua qu’ils devraient revenir le rencontrer vers l’heure du souper mais rester discrets sur leur travail réel. Puis il leur demanda de choisir entre le gibier et l’oie. Tous optèrent pour le gibier sauf Asturiel.

L’enquêta débuta. Tous se promenèrent dans le manoir. Asturiel investit la bibliothèque où il rencontra le bibliothécaire, très discret et choisit de se prendre un livre. Tatianna demeura à l’étage où elle se faufila subrepticement entre les chambres pour aboutir à l’infirmerie. Elle y rencontra le docteur et la sœur Sonia. Parmi les malades se trouvaient également des gardes, des serviteurs et un nain qui marmonnait.

Pendant ce temps Magnus examina quelques chambres sans intérêt pour finalement descendre rejoindre Loraline et Lordak qui faisaient le tour du boudoir. Dans le boudoir, ils découvrirent un tableau perturbant caché derrière un rideau. Un simple regard agissait sur l’esprit de ceux qui le regardaient, Lordak s’évanouit en l’apercevant. Aidée de Magnus qui arriva par hasard, Loraline sortit Lordak de la pièce et le soigna avec une prière. Ils prirent soin de cacher le tableau.

Par la suite, ils examinèrent le grand hall, où deux serviteurs, dont un “amorphe” s’affairaient à préparer la table. L’un des deux échappa une note qui disait “L’oie est bonne”. La cuisine leur permit de rencontrer Gregor le majordome et la cuisinière alcoolique.

Dans la forge, Lordak trouva un coffre nain vide qui contenait visiblement un marteau autrefois. Le verrou avait été forcé. De son côté Loraline questionna les garçons d’écurie et le cocher pour remarquer que 2 d’entre eux avaient été visiblement drogués (ceux qui étaient amorphes et avaient les yeux rougis). Lorsqu’elle abordait leur manque d’énergie, ceux-ci parlèrent d’une maladie qui circulait et que le docteur leur fournissait les médicaments nécessaires. Lorsque Loraline leur demanda ce qu’ils mangeraient pour souper tous, optèrent pour le gibier, mais le un garçon d’écurie mentait visiblement.

Pendant ce temps Magnus fit un bref rapport au Seigneur et inspecta sa petite bibliothèque, il remarqua qu’elle avait été déplacée fréquemment. Au premier étage, ils trouva des papiers comptables où il apprit l’identité des précédents propriétaires dont le dernier qui avait mystérieusement disparu il y a un an. (insert name)Von Bruner.

Lordak et Loraline rentrèrent pour changer leur choix, ils voulaient la “viande d’elfe” finalement l’oie, mais n’eurent pas le temps de voir le majordome. L’appel retentit, le souper était servi…

View
Introduction

Partis de Nuln sur le Blaufahre en direction d’ Altdorf, personne ne se doutait que l’expédition allait rapidement prendre une toute autre direction.

EN cours de trajet, Loraline Koch reçut un présage de Manann qui laissait supposer que le Reik deviendrait dangereux passé le prochain embranchement, elle en avertit le capitaine. Lorsque le Blaufarhe atteint finalement l’embranchement, il y avait des morceaux d’épave et une poignée de survivants. La barge accosta donc un peu plus loin et les interrogea pour apprendre qu’un Chaos Spawn était dans la région et attaquait les navires qui parcouraient le fleuve. Le capitaine envoya des messagers par la terre à Altdorf et recommanda aux autres de se diriger vers Ubersreik où ils seraient plus en sécurité.

C’est ce que firent la plupart des passagers. Cependant, du groupe qui quitta, seulement 5 survécurent pour se rendre à destination à cause d’attaques d’hommes bêtes(beastmen) et de mutants.

Tatianna Bancbrumeux
Lordak Vieux-roc
Loraline Koch
Magnus
et
Asturiel

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.